Bienvenue sur www.kocko.fr
THEME_DESC_SEARCH
| A + A - |
Connexion    
 + Créer un compte

Menu principal

Recherche

Flux RSS
« 1 2 (3)
Evoloko Atshuamo condamné à dix ans de prison ferme pour viol
Posté par Admin le 1/2/2008 20:00:00 (408 lectures)

La vedette de la chanson congolaise bien connue Evoloko Lay Lay Atshuamo vient d'écoper d'une peine de prison de dix ans pour viol d'une fille de quatorze ans. Le fait est d'une gravité telle qu'il ne pouvait rester impuni.

Le vendredi 1er février 2008

IX ans de prison ferme, voilà le verdict exemplaire pris par le Tribunal de Grande Instance de Kasa-Vubu, le mardi 29 janvier 2008 contre l'artiste musicien Evoloko Atshuamo dit Joker Lay Lay, 54 ans, pour viol d'une fille de 14 ans, élève en 5ème primaire. Humiliée, toute la famille musicale a vidé la salle d'audience.

C'est sur la pointe des pieds et avec un visage contrit, couvert de honte que Tabu Ley, ancien musicien et aujourd'hui, ministre provincial chargé de la Culture et Jeunesse, et par de la, toute la famille musicale congolaise, ont quitté, le 29 janvier 2008, la salle d'audience du Tribunal de Grande Instance de Kasa­Vubu/Assosa.

« Aux fonds auspices, la condamnation à 10 ans de prison ferme de l'artiste musicien Evoloko Lay Lay pour viol d'une jeune fille de 14 ans, élève en 5ème primaire. Le tribunal qui n'a pas lésiné sur les faits infractionnels a fixé les dommages et intérêts à hauteur de 70.000 dollars en faveur de la famille de la victime. L'inculpé devrait également s'acquitter de frais d'instance.


Yambi affiche les cinéastes congolais au 22ème festival de Film Francophone de Namur (Ière partie)
Posté par Anto le 2/10/2007 21:40:00 (637 lectures)

Kinshasa, 23/10/2007 / Culture

« Le cinéma congolais n’a pas beaucoup de moyens mais explose de par ses acteurs comptés parmi de vrais professionnels ». Du 28 septembre au 5 octobre 2007, Namur, capitale de la Wallonie a porté ses habits neufs de fête pour son 22ème  Festival International du Film Francophone (Fiff). Ses rues, bien parfumées par la Meuse, étaient fréquentées par un public très enthousiaste. Bref, une chaleureuse ambiance autour du 7ème art sous la direction du nouveau président d’honneur du Festival de Namur, l’acteur belge Olivier Gourmet.


« 1 2 (3)

Articles récents

Connexion

Archives