Bienvenue sur www.kocko.fr
THEME_DESC_SEARCH
| A + A - |
Connexion    
 + Créer un compte

Menu principal

Recherche

Pépé Felly Manuaku : Un virtuose de la guitare à la Congolaise
Posté par Admin le 1/6/2009 17:30:00 (623 lectures)

Félix MANUAKU ( Feliz PEDRO ) alias Pépé Felly est originaire du Congo-Kinshasa et de l’Angola (Le Royaume du Kongo), territoire immense, impressionnant par le talent, la diversité ethnique et culturelle mais ayant comme langage universel, la musique, dans laquelle Pépé Felly trône avec discrétion, dans l’espace et le temps qui fondent son inspiration et libèrent son intuition.

Il est le 2ème d’une famille de 7 garçons et 5 filles. Issue d’une famille de guitariste, cet ancien pensionnaire de l’Académie des Beaux Arts de Kinshasa, section peinture, débute sa carrière à l’âge de 15 ans en 1969 avec la création de Zaïko langa-langa. Zaïko langa-langa, groupe musical de Kinshasa deviendra rapidement une référence dans le patrimoine des musiques d’Afrique.



Pépé Felly en sera avec le chanteur Papa Wemba, l’un des deux permiers membres de Zaïko Langa-Langa. Pépé Felly joue, il joue de la guitare. Il sait tout jouer : prendre un thème et en dévoiler les harmonies secrètes, faire s’envoler l’orchestre d’entre ses mains ouvertes. Son talent de guitariste, d’auteur-compositeur a incontestablement marqué l’essence rythmique du groupe Zaïko langa-langa.

Depuis  1973, la presse Congolaise  désigne Pépé Felly comme le meilleur guitariste de la troisième génération, celle de la musique dite des jeunes à l’époque, autrement dit de la pop Africaine.

Ce virtuose de la guitare a inventé un style et un son le « SEBENE », raison pour laquelle les journalistes Congolais écrivent et déclarent que Pépé Felly est le créateur de la troisième école de guitare dans la musique Congolaise moderne.
Les deux autres écoles étant crées par Franco Luambo Makiadi du T.P. OK Jazz et Docteur Nico Kassanda de l’African-Jazz avec Grand Kallé et l’African-Fiesta. Evoluant toujours au sein de Zaïko  langa-langa, Pépé Felly monte en 1978 avec Ray Lema, l’orchestre expérimental les Ya Tupas, pour améliorer les sonorités de la musique Congolaise.
Cette expérience fût couronnée de succès puis les Ya Tupas remportent le prix "Maracas d’or".

En 1979, Pépé Felly introduit le synthétiseur dans la musique Congolaise. Bien avant l’arrivée de cet instrument dans la musique de sa terre natale, il osa prêter ses pédales de guitare au pianiste Nzenze, pour la première fois des sons similaires au synthétiseur prenait place dans la musique de Kinshasa.

Pépé Felly est une figure emblématique  (peu connue du grand public) de cette guitare qui a littéralement dominé la musique de Zaïko, formation qu’il quitte en 1980.
C’est aussi un talent sans frontières. Il a joué en 1977 avec Tabu Ley Rochereau au festac de Lagos, enregistré « Love me Love me » avec Jimmy  Cliff, la star de la musique Jamaïcaine, le chanteur Français Jacques Higelin.
En 1980, Pépé Felly fonde le groupe Grand Zaïko Wawa, désigné meilleur orchestre de l’année 1984 par les mélomanes et la presse Congolaise.
En 1985 et 1988, le Grand Zaïko Wawa effectue une tournée mondiale qui la conduit au Congo-Brazzaville, Gabon, Rwanda, Burundi, Niger, Suisse, Belgique, Autriche et France.




Autres articles
1/2/2011 19:40:00 - Rumba, l’héritage Congo
1/1/2011 22:30:00 - Seigneur Rochereau !
1/10/2010 18:30:00 - Hommage à Ntesa Dalienst
30/9/2010 17:40:00 - Test du BlackBerry Torch
19/6/2010 9:13:00 - Evoloko Jocker, Manuaku Waku et Gina Efonge sur le marché du disque au mois d’août

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Articles récents

Connexion

Archives