Bienvenue sur www.kocko.fr
THEME_DESC_SEARCH
| A + A - |
Connexion    
 + Créer un compte

Menu principal

Recherche

« 1 ... 7 8 9 (10) 11 12 »
Vidéos
Posté par Admin le 29/2/2008 18:50:00 (386 lectures)


Evoloko Atshuamo condamné à dix ans de prison ferme pour viol
Posté par Admin le 1/2/2008 20:00:00 (392 lectures)

La vedette de la chanson congolaise bien connue Evoloko Lay Lay Atshuamo vient d'écoper d'une peine de prison de dix ans pour viol d'une fille de quatorze ans. Le fait est d'une gravité telle qu'il ne pouvait rester impuni.

Le vendredi 1er février 2008

IX ans de prison ferme, voilà le verdict exemplaire pris par le Tribunal de Grande Instance de Kasa-Vubu, le mardi 29 janvier 2008 contre l'artiste musicien Evoloko Atshuamo dit Joker Lay Lay, 54 ans, pour viol d'une fille de 14 ans, élève en 5ème primaire. Humiliée, toute la famille musicale a vidé la salle d'audience.

C'est sur la pointe des pieds et avec un visage contrit, couvert de honte que Tabu Ley, ancien musicien et aujourd'hui, ministre provincial chargé de la Culture et Jeunesse, et par de la, toute la famille musicale congolaise, ont quitté, le 29 janvier 2008, la salle d'audience du Tribunal de Grande Instance de Kasa­Vubu/Assosa.

« Aux fonds auspices, la condamnation à 10 ans de prison ferme de l'artiste musicien Evoloko Lay Lay pour viol d'une jeune fille de 14 ans, élève en 5ème primaire. Le tribunal qui n'a pas lésiné sur les faits infractionnels a fixé les dommages et intérêts à hauteur de 70.000 dollars en faveur de la famille de la victime. L'inculpé devrait également s'acquitter de frais d'instance.


Belobi Ng’Ekerme Meridjo : ‘‘Si le tempo ‘Machine ya Kauka’ faisait l’identité de Zaïko Langa-Langa à sa création, il définit la musique Congolaise depuis 38 ans’’
Posté par Admin le 1/2/2008 11:20:00 (796 lectures)

Jean_Marie_Belobi_net.jpgZaïko Langa-Langa refait parler de lui. Ce groupe musical qui a fait la pluie et le beau temps des mélomanes congolais durant trois décennies a fêté ses 38 ans d’existence vendredi 28 décembre 2007 au ‘‘Millénaire’’ à Savigny-Le-Temple (France).

Un mois après ce concert évènement, Le Révélateur a rencontré Monsieur Jean-Marie Belobi Ng’Ekerme Meridjo, le créateur du Tempo dénommé ‘‘Machine ya Kauka’’ qui fait danser non seulement la RDC, mais aujourd’hui toute l’Afrique et la diaspora africaine américaine. L’homme est toujours en forme, mais apparemment discret. Pour une fois, il revendique ouvertement sa trouvaille, alors qu’il est resté longtemps modeste.


COMPTONS DE UN A DIX
Posté par Admin le 1/1/2008 18:50:00 (576 lectures)

Ne connaissant pas le tshiluba, je ne sais pas interpréter le texte de Ngeleka, mais la mélodie est si prenante que j'imagine qu'il devrait s'agir de malheur,à moins que comme toujours, je me plante sur le sens des mots en tshiluba. En effet, lorsque j'avais 15 ans, nous avions imaginé des termes tshiluba pour désigner des filles. Une belle et jeune adolescente était pour nous une "mwanda-muteketa". Une fille de plus de 20 ans (nous en avions 15 à l'époque) plutôt vieille à notre goût, était "une mwanda-mukulu" et s'il fallait passer à l'attaque (pour attirer l'attention des filles) on lançait notre cri de guerre "Ndundu kumpala". Bien sûr que parmi nous il y avait un muluba - >Kalo - Mais c'est seulement dans ma 45e année d'existence que j'apprendrais que les mwanda muteketa et mwanda-mukulu n'étaient que des chiffres.

M. Mangembo                                                                                                                            


Félix Manuaku Waku : " J’ai le plein droit d’utiliser le nom de Zaïko Langa-Langa autant de fois que je veux"
Posté par Admin le 1/12/2007 18:30:00 (759 lectures)

L’entretien a, entre autres, essentiellement tourné autour de sa production à Brazzaville, avec d’autres anciens de Zaïko Langa-Langa dont Bakunde Ilo Pablo, Gina Efonge, Likinga Mangenza..., sous le nom de ce groupe ; de la "résurrection" annoncée et tant attendue de son Zaïko Wawa qui, jusque là était sous la direction de Djo Poster dont la mort a surpris le magicien alors que ce dernier venait à peine de débarquer dans la capitale congolaise (Brazzaville)...

Tout en attribuant l’initiative à Solange Camara, la Député maire de Brazzaville, il revendique dans le même temps le plein droit d’utiliser le nom de Zaïko Langa-Langa autant de fois qu’il le veut par le fait d’avoir été l’un des fondateurs de cette formation musicale qu’il a pourtant quittée voici plusiers années déjà...Il parle, d’autre part, de son projet d’implanter des écoles de musique au Congo et ailleurs en Afrique.

 


« 1 ... 7 8 9 (10) 11 12 »

Articles récents

Connexion

Archives